Côte d’Ivoire : Une tablette défaillante a failli  »gnagami » la reprise des municipales à San-Pedro

122

 

San-Pédro le 2 décembre 2023 – À l’instar des communes de Tiassalé, Oumé, Gohitafla, Sarhala, Kouibly, Dabakala, Koumbala et Ferkessédougou, le collège électoral est convoqué ce samedi 2 décembre 2023 à San-Pedro, en vue de la reprise des élections municipales.

81476 électeurs constituent la population électorale dans la commune de San-Pedro repartis en 57 lieux de vote et 209 bureaux.

Ouvert à 8 heures, jusqu’à 10 heures, il n’y avait pas d’affluence dans certains bureaux de vote de la commune de San-Pedro.

Au groupe scolaire Bardot, ce lieu de vote qui abrite le plus grand nombre de bureaux de vote, pas grand monde devant les bureaux de vote. Dans ces lieux l’on remarque quelques changements dans le dispositif.

Onze bureaux de vote ouverts contre huit lors du scrutin couplé du 2 septembre 2023. Aussi, on note l’affichage de la liste des électeurs devant les bureaux de vote. Ces changements, réjouissent plusieurs électeurs venus.

« Moi en tout cas, j’ai fait mon devoir de citoyen. Je suis venue voter ce matin et j’ai pu le faire dans le temps. Les élections passées, je suis arrivée à 9 heures et ce n’est qu’à 13 heures que j’ai pu voter parce que les gens étaient attroupés devant les bureaux de vote. Pour cette fois-ci, je vois plusieurs bureaux ouverts ce qui facilite l’opération », explique une électrice. Cette femme se dit heureuse d’avoir accompli son devoir civique dans un labs de temps, ce qui lui facilite la tâche d’aller vaquer à ses occupations.

Les difficultés du scrutin du 2 septembre dernier à l’origine d’abstention notée.

« Moi, pour les élections passées, je n’ai pas pu voter parce que, je me suis promené de bureau de vote en bureau de vote pour chercher mon nom. Fatigué, j’ai préféré me retourner sans voter. Pour cette élection, avec les noms affichés, j’ai retrouvé facilement mon bureau de vote», confie un autre électeur qui par la suite espère que le futur maire de sa commune puisse répondre aux attentes de la population.

Dans l’ensemble, le scrutin s’est déroulé dans un bel esprit dans la commune de San-Pedro, juste après quelques échauffourées constatées et maitrisées par la suite en milieu de matinée.

À l’origine de ces échauffourées: Il est 11 heures 24 minutes, lorsqu’un individu aperçu au groupe scolaire Bardot, tentait d’orienter des électeurs à leur lieu de vote. Cette attitude jugée suspecte a alimenté les excitations entre les représentants des candidats. Mais, suite à l’intervention des agents de force de l’ordre, la situation est revenue à la normale.

A 13 heures 30 minutes, un autre incident. Dame Diabagaté Barrakissa est empêchée d’accomplir son devoir civique dans le bureau de vote numéro 2 au Groupe scolaire Zimbabwe. L’argument évoqué. Elle aurait déjà accompli son devoir de vote comme l’indique la tablette, selon les agents du bureau de vote. Après vérification, l’appareil, s’est révélé défectueux. Aussi tôt remplacé, dame Diabagaté Barrakissa a pu voter.

Zétia