Côte d’Ivoire : Primé en décembre 2023 meilleur bâtisseurs de l’économie émergente, Affoumani Adjé a reçu son prix jeudi 30 mai 2024 

100
Listen to this article

Côte d’Ivoire : Primé en décembre 2023 meilleur bâtisseurs de l’économie émergente, Affoumani Adjé a reçu son prix jeudi 30 mai 2024

 

L’ONG Africa Manager Elite pour le Développement et l’Emergence a organisé la troisième édition de son diner gala, le mercredi 20 décembre 2023, au casino du Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan. A cette occasion, l’un des lauréats majeurs, Affoumani Adjé Koua Mathias PDG de GRACE GMINSK pour des raisons professionnelles qui l’ont maintenues hors du pays, n’a pas pu être présent. Le président de l’ONG Africa Manager Elite pour le Développement et l’Emergence et son équipe ont choisi la journée du Jeudi 30 mai 2024 pour lui remettre son prix. 

Cette reconnaissance de premier plan dans le secteur des mines comme meilleure structure minière a eu lieu dans les bureaux du lauréat.

Bien avant, le président Serge Aka et son équipe ont mis en lumière les performances extraordinaires du nominé.

Le PDG de cette structure, Affoumani Adjé, le diamant noir du Moronou, comme l’appelle ses proches, très ému et heureux s’exprime à chaud. « c’est une joie immense et un honneur qui m’anime en ce jour. En effet, ma structure a été choisie comme la meilleure dans le domaine minier. Cet honneur revient également à toute mon équipe qui m’accompagne », a-t-il dit d’entrée.

Le nouveau primé à profiter de l’heureuse occasion pour faire un commentaire sur son parcours jugé très difficile. « J’ai été orphelin de père très tôt ce qui a occasionné l’arrêt de mes études contre mon gré. J’ai mis ce temps à profit pour faire des boulots de débrouillardise. Et comme j’avais des ambitions, j’ai fait des économies », raconte-t-il avant de poursuivre. « En 2009 j’ai fait la connaissance de monsieur Ouédraogo, un monsieur très influent dans le cadre des mines. J’ai fait mes classes auprès de lui.

Quelques temps après j’ai pris mon destin entre mes mains en travaillant à mon propre compte. A force d’abnégation, de travail assidu, de volonté, de dévouement et d’amour pour ce que je fais, je me suis fait une place au soleil dans les mines. Comme pour dire que ce ne n’est seulement les études qui peuvent nous faire sortir de la précarité », a relevé le lauréat.

Acteur important dans le développement économique et sociale de la région du Moronou, Affoumou le diamant noir œuvre beaucoup dans le social.

Il a, selon ses proches, la main sur le cœur, très sensible aux préoccupations de personnes vulnérables et au bien-être des communautés. « J’ai acheté 160 poteaux pour trois villages. J’ai réhabilité plusieurs écoles, je suis en train de finir une école maternelle. J’emploie plus de 400 personnes. Je suis engagé dans bien d’autres actions communautaires », a-t-il déclaré.

Pour Affoumani Adjé l’école ne garantit pas forcément la réussite. « Ce n’est pas forcement par l’école qu’on peut réussir, la meilleure école c’est l’école de la vie », souligne-t-il avant de conclure « qu’il il faut bien sûr avoir des objectifs et du courage dans la vie ».

Selon l’Ong Africa Manager, c’est après un sondage de journalistes et de professionnels de la communication que le choix des nominés et lauréats se fait.

L’ONG Africa Manager Elite pour le Développement et l’Emergence est une plateforme qui célèbre l’excellence dans tous les domaines.

Kouamé Blanchard