Côte d’ivoire : l’UE annonce une enveloppe de 70 milliards FCFA aux producteurs de cacao

356
Listen to this article

Abidjan le 10 juin 2024 – Premier production de fèves de cacao, la Côte d’Ivoire est confrontée à trois défis majeurs que sont la déforestation, le travail des enfants dans les plantations de cacao et l’amélioration des revenus des producteurs.
Ces défis impliquent des décisions fortes pour lesquelles l’Ambassadrice de l’Union Européenne, Francesca Di Mauro, invitée aux festivités marquant les vingt ans d’existence de l’Entreprise Coopérative des Agriculteurs de Méagui (ECAM) le jeudi 6 juin 2024 à Méagui, a annoncé l’intensification des programmes d’assistances techniques et financières afin de doter les partenaires de son institution de moyens conséquents pour assurer la transition vers une agriculture plus durable qui préserve la forêt et qui ne porte pas atteinte aux droits de l’homme, notamment à ceux des enfants.
C’est plus de 100 millions d’euros, soit près de 70 milliards de franc CFA qui sont décaissés pour le renforcement des capacités du système de traçabilité du cacao ivoirien.
« Nous sommes heureux de savoir que de plus en plus des planteurs, des exportateurs, des coopératives et des industriels du chocolat se mobiliser pour se conformer aux nouvelles exigences de l’UE dans le règlement de la déforestation mais aussi en matière de la traçabilité du cacao », a souligné Mme Francesca Di Mauro, qui estime que la rationalisation du secteur de la filière cacao doit être un « principe directeur des acteurs ».
L’UE, rappelle son Ambassadrice en Côte d’Ivoire, a depuis 2021, des actions novatrices et apporte une contribution importante à la résolution de la problématique du cacao durable.
A cette occasion la diplomate s’est réjouie des avancées notables de ces activités vues qu’elles se sont toutes réalisées sur la base les principes définis par l’Union Européenne.
Mme Francesca Di Mauro a salué l’engagement de la présidente de la coopérative ECAM, Mme Koné née Doumbia Assata et son équipe pour leur contribution inestimable dans la mise en œuvre de ce projet de durabilité de la filière cacao.
« Je félicite d’abord, pour ce vingtième anniversaire, la coopérative ECAM. Une coopérative moderne qui s’est engagée vraiment dans la durabilité de la filière, et qui est occupée à faire en sorte que le cacao soit produit sans détruire la forêt mais aussi à obtenir un revenu décent pour les producteurs », a-t-elle indiqué, soulignant que la coopérative ECAM, est un exemple à suivre pour les coopératives de la filière.
ECAM est spécialisée dans la collecte et la commercialisation des fèves de cacao. Créée le 23 août 2024 dans le département de Méagui, cette coopérative a débuté ses activités avec 89 producteurs dans le village de Pogréagui aussi appelé ‘’Petit Marché’’. Elle a aujourd’hui 3061 membres dont 546 femmes. Elle exploite une superficie de 14 021 hectares avec potentiel de production de 7 910 tonnes de fèves de cacao.
Zétia