Côte d’Ivoire : Et Blesson et Affroumou sauvèrent la justice

521

 

Abidjan le 22 décembre 2023 – Enfin! Le congrès, le 8è extraordinaire du PDCI-RDA aura lieu ce vendredi 22 décembre 2023 a annoncé Me Blessy, son avocat, au terme d’une assignation d’heure à heure du vieux parti au tribunal de Toumodi.

Reporté pour la première fois, suite à l’action en justice intentée par messieurs Blesson et Affroumou, le congrès se tiendra, cette fois-ci, sur la terre natale de son père fondateur sans difficulté. Houphouët-Boigny, homme de grande sagesse et épris de paix, aura pesé lourd dans la décision des uns et des autres.

En effet, les sieurs Blesson et Affroumou, « lesquels se réclamerait militants du PDCI-RDA », argument avancé par la juge Touré Aminata épouse Touré du tribunal de première instance d’Abidjan Plateau, pour ajourner ce 8è congrès extraordinaire prévu se tenir le samedi 16 décembre 2023, avaient remis le couvert pour bloquer une fois encore sa tenue.

Mais contre toute attente, devant le juge les deux individus retirent leur plainte à l’audience de ce jeudi 21 décembre. Ils se sont désistés, ne laissant aucune autre possibilité au tribunal en charge de ce nouveau dossier que de permettre la tenue de ce congrès.

Une décision qui sauve ainsi la face d’une justice entraînée sur le terrain politique en Côte d’Ivoire et qui tend à ternir son image.

Sinon qu’adviendrait-il si les plaignants n’avaient pas renoncé à leur action ? Le tribunal de Toumodi, pouvait-il, pour les mêmes motifs ayant permis au tribunal de première instance d’Abidjan Plateau, de suspendre le congrès du 16 décembre dernier, autoriser sa tenue ?

À méditer.

P. Victoire