Côte d’Ivoire : Élu président du PDCI-RDA, le défi que Thiam doit relever

655

Abidjan le 23 décembre 2023 – C’est sans surprise que Tidjane Thiam a été élu avec 96,48% des voix, président du PDCI-RDA ce vendredi 22 décembre 2023 à l’issu du 8è congrès extraordinaire ténu à la fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.
Son challenger, Jean Marc Yacé qui a obtenu 3,22% des voix a été lui-même battu dans son fief de Cocody où il n’a eu que 19 voix contre 40 pour Thiam.
Là où tous attendent Thiam, c’est dans sa capacité d’organisation politique. Ses choix, ses décisions politiques.Avant de mettre le Cap mis sur la présidentielle 2025.
En effet, Thiam ne se battait pas pour récupérer simplement la présidence du PDCI-RDA. Son objectif ? Plutôt faire revenir le vieux parti au pouvoir d’État. C’est un vrai défi. 24 ans dans l’opposition. C’est quand même assez long pour un parti, le premier qui a jeté les bases d’une Côte d’Ivoire moderne et géré les affaires pendant plus de 40 ans. Et pour y arriver, il fallait avoir toutes cartes en main, toute la machine du PDCI-RDA. Maintenant que c’est, il peut donner une orientation à ses actions sans être contrarié.
Cependant, lui a qui l’on reproche un militantisme distant, dans une arène politique glissante ne devrait pas commettre l’erreur dans ses décisions et le choix de ses hommes. Le PDCI est grande famille. Sa cohésion ne doit souffrir d’aucune ambiguïté. Car le PDCI-RDA, aimait le rappeler feu Ehoussou Narcisse, « est une équipe souhaité par son père fondateur Félix Houphouët-Boigny » de sorte à permettre à chacun, de s’exprimer, dans une harmonisation des actions, d’apporter sa nécessaire contribution pour son fonctionnement. Le nouveau président du PDCI-RDA qui a passé assez de son temps loin de la cour familiale devra d’abord relever ce défi afin de donner un sens à sa marche vers le pouvoir d’État.
JEN