Côte d’Ivoire / Amani N’Guessan : « Que la disparition du président Bédié soit une prise de conscience pour tous pour aller à la réconciliation 

174
Listen to this article

 

Quelles sont les raisons de votre présence ici aujourd’hui à Pepressou ?

Je suis Excellence Armani N’Guessan, membres du grand conseil régional du PDCI-RDA. La disparition du président Bédié nous laisse un grand vide. Vous constatez vous-mêmes que tous les militants du PDCI et même ceux qui ne sont pas militants du PDCI pleurent sa disparition. Et nous espérons que par la grâce de Dieu, le président Tidjan Thiam qui prend le relais du PDCI-RDA, pourra poursuivre l’œuvre de cohésion sociale au sein du Parti et contribuer à la réconciliation nationale.

Quel souvenir retenez-vous du président Henri Konan Bédié ?

Il y en a tellement qu’on ne saurait énumérer ici. Je voudrais simplement dire qu’il est un leader, un rassembleur.

Quel message à l’endroit des militants du PDCI-RDA et au-delà, à l’ensemble des ivoiriens ?

Je voudrais dire que la mort du président Henri Konan Bédié soit une prise de conscience pour tous. Et c’est pourquoi je voulais inviter les ivoiriens, au nom du président Henri Konan Bédié, à l’entente et à la cohésion sociale, un sacerdoce qu’il s’est fait et qu’il engagé à remplir durant tout son séjour sur terre. Au sein du PDCI-RDA nous devons constituer un bloc solide pour poursuivre l’œuvre de réconciliation nationale qu’il a engagé.

JEN