Côte d’Ivoire: 25 Inspecteurs du Travail en formation sur la Santé et la Sécurité au travail à San-Pédro

150
Listen to this article

 

Abidjan le 20 novembre 2023 – La Direction Générale du travail, en collaboration avec l’Organisation Internationale du Travail (OIT), est en atelier de renforcement de capacités du personnel de l’inspection du Travail sur la Santé et la Sécurité au Travail (SST) dans le secteur agricole dans la région de la Nawa et dans la zone du Moronou.

S’inscrivant dans le cadre du Programme conjoint « Ensemble pour Agir sur les Causes profondes du Travail des Enfants dans la Nawa » (ENACTE) et du projet ACCEL AFRICA , l’atelier qui se tient du 20 au 24 novembre 2023 va permettre aux personnels de l’inspection du travail une meilleure appréciation des dossiers en cas de litiges.

Selon Koffi Paul Agénor, Coordonnateur national du projet ACCEL Africa, projet mis en œuvre par le Bureau International du Travail avec le financement des Pays-Bas, cet atelier permettra également aux Médecins-Inspecteurs de la Santé et Sécurité au travail de bien cerner les normes internationales en matière de travail des enfants. « Il s’agit d’outiller ces inspecteurs de travail pour mieux surveiller les risques en matière de santé sécurité de travail dans le milieu agricole, notamment dans le secteur du cacao, de l’hévéa, du palmier à huile, de l’or et d’autres spéculations agricoles », a-t-il expliqué.

Selon la Directrice Générale du travail, Mme Kagambéga Fanta, le Programme ENACTE et le Projet ACCEL AFRICA visent à appuyer le Plan d’Action National de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (PAN 2019-2023) tout comme la Stratégie Nationale pour une cacao culture Durable (SNCD). Il s’agit, toujours selon elle, de promouvoir les droits de tous les enfants et adolescents dans la Nawa par l’accès à l’éducation et aux services sociaux de base, en les protégeant contre la violence et l’exploitation mais surtout en offrant aux jeunes en âge de travailler ainsi qu’à leurs parents, des opportunités de travail décent.

Selon le Docteur Joseph Dieuboué, spécialiste en sécurité et en santé au travail de EATD BIT de Dakar à la fin de la formation, une évaluation théorique et/ou pratique sera faite afin de mesurer les compétences acquises par chacun des 25 Inspecteurs du Travail et Médecins-Inspecteurs de la Santé et Sécurité au travail présents à cet atelier.

Aux termes de cet atelier, les participants recevront des attestations de fin de formation en inspection en sécurité et santé au travail.

Zétia