Corruption en Côte d’Ivoire : Le Nonce apostolique Mgr Beltz demande des sanctions

658

Abidjan le 08 Janvier 2024 – Le nonce apostolique,
Mgr Mauricio Rueda Beltz s’est voulu très direct ce lundi 08 Janvier, à l’occasion de la cérémonie d’échange de vœu entre les membres du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire et le chef de l’État Alassane Ouattara. Il n’est pas passé par quatre chemins pour inviter le chef de l’État à prendre des sanctions exemplaires contre les adeptes de la corruption et de la mauvaise gestion. « Lorsque la beauté du jeu est menacée par des actes anti-jeu, il faut crier haut en brandissant les cartons rouges », recommande le doyen du corps diplomatique accrédité à Abidjan. Pour lui, il faut cela « pour pouvoir maintenir le cap de la performance de l’économie ivoirienne jugée l’une des plus stables ».
Les cartons rouges, poursuit-il, permettent à la VAR de détecter les acteurs joueurs de la transparence, contre la corruption. Il s’agit donc de séparer l’ivraie du bon grain.
Rappelant que les Membres du corps diplomatiques accrédités en Côte d’Ivoire, constituent une sorte de tribune internationale avec divers gradins pour soutenir la « grande sélection ivoirienne de 28 millions de joueurs », assainir la vie publique est une exigence « de la démocratie, de la croissance et de la paix » dont toute la responsabilité incombe au chef de l’État estime Mgr Mauricio. « Excellence, pour marquer des buts, il faut des passes décisives et des tirs cadrés mais surtout une bonne coordination que vous assurez en tant directeur technique de cette sélection », a-t-il souligné pour conclure.
Un message bien perçu par Alassane Ouattara qui s’est félicité du travail remarquable, selon ses propres termes, de l’Assemblée Nationale et du Sénat dans l’adoption des réformes constitutionnelles au cours de l’année 2023 et qui facilite l’assainissement de la vie publique.
JEN