CAN TotalEnergies 2023 : Après la deuxième journée, toutes les selections sous pression 

102
Listen to this article

 

Battus par les Super Eagles pour la deuxième confrontation dans la Poule A, ce jeudi 18 Janvier les éléphants de Côte d’Ivoire n’ont aucune autre possibilité que d’arracher une seconde victoire.

Dans cette poule A où s’affrontent les sélections de Côte d’Ivoire, du Nigeria, de Guinée Bissau et de la Guinée Équatoriale rien n’est encore joué.

La Guinée Équatoriale qui a manqué le Old UP face au grand Nigeria de Victor Osimhen (score final de cette première rencontre 1 – 1) et vainqueur de sa deuxième sortie face à la Guinée Bissau 4 à 2, a 4 points et un goal différentiel de +2. Elle n’est pas encore assurée pour le second Si la Guinée Bissau n’a plus rien à espérer pour la suite de la compétition africaine, parce que battue pour ses deux premières sorties, ni les éléphants de Côte d’Ivoire, ni la Guinée Équatoriale et les super Eagles du Nigeria ne sont assurés d’un second. Il faut attendre l’issu des derniers matchs de cette Poule pour connaître le sort de chacun.

En battant la Côte d’Ivoire 1 à 0, les Super Eagles se relancent dans la course. Et la Côte d’Ivoire se mettent sous pression. Chacune de ces sélections a besoin absolument d’une victoire pour accéder au second tour. Un match nul face à la Guinée Bissau fera l’affaire de Victor Osimhen et ses coéquipiers. Ils auront donc une victoire (3 points), deux nuls (2 points), soit 5 points au total et un goal différentiel de +1. La Côte d’Ivoire, pays organisateur de cette Can2023 doit absolument gagner son dernier match. Elle aura, alors, 6 points et un goal différentiel dépendant du score de ce match pour acceder au second tour. Il en est de même pour la Guinée Équatoriale malgré sa victoire et son nul qui la mettent en bonne position. Elle a, cependant, besoin au moins d’un match nul face à la Côte d’Ivoire pour accéder aux huitièmes. Désormais le destin de ces équipes nationales se trouvent entre leurs mains. Une victoire et un important goal différentiel s’impose à chacune. Même si le Nigeria a 4 points après un nul et une victoire et un goal différentiel de +1, il n’est pas à l’abri en cas d’une victoire de la Côte d’Ivoire face à la Guinée Équatoriale.

Le nombre de buts marqués pourrait faire la différence.

Béatrice Val.