CAN 2023 – 3eme journée de la poule A : Naufrage collectifs des éléphants

90

 

Abidjan le 23 Janvier 2023 – L’opposition entre la Côte d’Ivoire et la Guinée Équatoriale que le monde sportif croyait serrée, a été plutôt une promenade de santé pour les Equato-Guinéens. Ils ont fait une bouchée les vainqueurs de la Can 1992 et 2015. Dès l’entame de la rencontre jusqu’à la 30ème min du jeu, les protégés du sélectionneur Jean-Louis Gasset se sont créés plusieurs occasions mal exploitées. Ils ne trouvent pas le chemin des filets.
Christian Kouamé à la 10ème min et Nicolas Pépé à la 30ème min en sont les preuves.
Après la demi-heure de jeu, la Guinée Équatoriale est mise en confiance. Elle retrouve son jeu et contrôle la partie. Sa première action dangereuse est soldée par l’ouverture du score. Un but à l’actif de N’zue Lopez à la réception d’une passe de son partenaire à la 42ème min. La réaction des éléphants n’a pas tenue ses promesses. Le but de l’égalisation intervenu 2 minutes après a été refuse pour une position d’hors-jeu.
De retour des vestiaires le capitane Franck Kessié et ses coéquipiers marquent encore un autre but refusé pour le même motif d’hors-jeu flagrant.
A la 73ème Pablo Ganet permis encore à la Guinée Équatoriale de se mettre à l’abri. Puis à la 74 ème min Lopez signe son doublé. Et, c’est le coup d’estoncambe porté par Jannick à la 89 ème pour l’humiliation totale d’un pays qui a deux étoiles. Le naufrage collectif est net.
De ce naufrage, seul Oumar Diakité peut sortir la tête de l’eau. Un milieu de terrain lourd et lent où les joueurs se marchaient sur les pieds. Une défense à la rue avec un gardien de but dépassé par les évènements.
Il manquait à la défense des joueurs expérimentés comme Déli Simon, cité parmi les meilleurs défenseurs lors de la dernière Can au Cameroun.
Pour les plus optimistes, ils espèrent encore une qualification en huitième de finale des éléphants s’ils sont parmi les quatre meilleurs troisièmes.
Et là, ce sont les calculs. Un match nul entre le Cameroun et la Gambie et une victoire du Mali contre la Namibie, une victoire du Maroc sur la Zambie permettra aux éléphants d’accéder au second tour.
Kouamé Blanchard.