Allez les éléphants, barrissez, barrissez autant de fois

846
Listen to this article

Abidjan le 12 janvier 2023 – Allez les éléphants !, barrissez pour la troisième fois. Barrissez pour vous imposer et vous faire respecter. Pour les deux premiers barrissements, vous l’avez fait en territoire ennemis. Avec la même proie. Il est temps d’envisager d’autres proies. Cela permettra à ceux qui vous voient en adversaire ou ennemis que la faim pour un éléphant peut changer son habitude alimentaire. Pour ces deux premières étoiles, que dis-je, pour ces deux proies, vous vous êtes faits pas mal d’ennemis. Pour votre acharnement sur un faible ? Ils en veulent à votre peau. Ils ont organisé une battue sur ton territoire. Ils sont là en grands conquérants. Ils t’ont encerclé. Mais, seuls tes barrissements forts retentissants, prévenant l’ennemi que vous n’êtes pas prêts à céder, partager le moindre KM² de votre envie d’étoiles si ce n’est d’inviter vos hôtes à se limiter à l’unique hospitalité que vous leur offrez

Ce respect, que vous devez imposer, commence ce samedi 13 janvier.

Alors, Barrissez, barrissez autant de fois afin de prévenir les éventuels adversaires qu’un éléphants qui a faim, non seulement, n’est pas libre, mais se donne tous les moyens pour se procurer de quoi répondre à ses besoins vitaux; les buuuuts.

Allez les éléphants ! Votre peuple ne veut entendre que vos barrissements.

Jules Eugène N’DA