CAN TotalEnergies 2023 : égalité parfaite entre les éléphants et les Super Eagles

Osimhen pleure

162
Listen to this article

 

Abidjan le 12 février 2024 – Deux petits barrissements auront suffi pour que les Super Eagles lâchent prise de leur prise entre les serres depuis la 38è minute du jeu. 1 but 0, les nigérians qui ont la faveur des pronostics, rêvent déjà d’une quatrième étoile.
Ayant battu les éléphants de Côte d’Ivoire sur ce même score de 1 à 0 sur penalty lors des phases de poule, Victor Osimhen et ses coéquipiers confortés dans un statut de favori, n’hésitent pas à dire qu’ils vont faire des hommes de Faé Emerse une bouchée…
Un rêve qui sera vite brisé quand, à la 62è minute, d’un coup de tête plongeant, Franck Kessié met les pendules à l’heure. 1 but partout. Les éléphants accentuent la pression. Ils font courir Victor Osimhen et ses coéquipiers sur un stade d’Ebimpé bondé de monde vêtu d’orange qui pousse son équipe à la victoire.
À la 81è minute, Sébastien Haller, coupe la trajectoire d’une balle difficile sur un centre de Simon Adingra et crucifie le portier nigérian. L’avantage est désormais ivoirien. 2 buts à 1, un score qui restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre mauritanien. Le ballon d’or africain qui attendait couronner une carrière avec la médaille d’or devient alors inconsolable. Il fond en larme et devra se contenter de la médaille d’argent.
Pendant ce temps c’est l’inattendu Faé Emerse, qui était dans un rôle d’intérim qui permet au capitaine Serge Aurier et ses coéquipiers de décrocher la troisième étoile pour la Côte d’Ivoire et ainsi égaliser le Nigeria qui n’aura pas sa quatrième étoile tant convoitée.
JEN