Après la chasse aux haoussa : Boni Claverie : « la Côte d’Ivoire vidée de ses valeurs »

Où nous amène – t-on ? Comme le dit le chanteur Ticken Jah, « le pays va mal, très mal… ». Ce qui nous a été donné de voir le 19 mai dernier lors des affrontements à Abobo et dans d’autres communes d’Abidjan est une honte pour notre pays. La chasse à l’étranger, aujourd’hui aux Nigériens, demain à d’autres –on compte chez nous 27 nationalités en tout – victimes de la colère des adultes et de la furia dévastatrice des jeunes, une furia scandaleuse, inadmissible qui nous interpelle. Une vidéo…

Voir+