Côte d’Ivoire : au nom de la réconciliation nationale Babily doit recouvrer la liberté

Arrêté  le 21 octobre 2020 à ses bureaux, sise à M’POUTO, avec  plus d’une dizaine de personnes, le président du Congrès Ivoirien  pour  le Développement et la Paix  (CIDP), Babily  Dembélé est toujours incarcéré à la MACA. Il est accusé pour dénonciation calomnieuse. Se conformant à la devise de son parti CIDP évoque la paix, l’ancien employé de la BAD prône partout, dans tous ses discours et conférences de presse, la Paix, la cohésion sociale, la réconciliation, l’unité, l’amour et le développement. Monsieur Babily  même été artisan de la réconciliation…

Voir+