Côte d’Ivoire : au nom de la réconciliation nationale Babily doit recouvrer la liberté

Arrêté  le 21 octobre 2020 à ses bureaux, sise à M’POUTO, avec  plus d’une dizaine de personnes, le président du Congrès Ivoirien  pour  le Développement et la Paix  (CIDP), Babily  Dembélé est toujours incarcéré à la MACA. Il est accusé pour dénonciation calomnieuse. Se conformant à la devise de son parti CIDP évoque la paix, l’ancien employé de la BAD prône partout, dans tous ses discours et conférences de presse, la Paix, la cohésion sociale, la réconciliation, l’unité, l’amour et le développement. Monsieur Babily  même été artisan de la réconciliation…

Voir+

Côte d’Ivoire : à quelques jours du scrutin présidentiel, un président de parti politique et 9 proches enlevés

Depuis  le mercredi 21 octobre 2020 aux environs 14 heures 30 mns, le président du Congrès Ivoirien pour le Devéloppement et la Paix (CIDP) Babily Dembélé, son fils et 8 autres proches se trouvant se jour-là au siège de son parti, sis à M’Pouto Riviera, ont été enlevé par des individus encagoulés et conduits à une destination inconnue. Selon un habitant du quartier, témoin de la scène, c’est un commando puissamment armé, venu abord de plusieurs véhicule de type 4×4 et cargos qui ont enlever les 8 personnes. Ces personnes difficile…

Voir+