Côte d’Ivoire : L’ONG « Mon enfant, Mon futur » célèbre la Journée Mondiale de l’enfant Africain

84
Listen to this article

 

A San-Pedro, plusieurs enfants ont participé à des activités socio-éducatives organisées le mercredi 19 juin 2024, au foyer des sœurs catholiques de Séwéké, dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Enfant Africain. Une initiative de l’ONG Mon Enfant, Mon Futur.

A cette occasion, ce sont les écoliers des trois IEPP de San Pedro qui ont pris part à cette célébration. Des jeu-concours (lecture, dictée et poésie), des sketchs et des déclarations des enfants ont été présentés autour du thème : ‘‘ Une éducation inclusive et/ou adaptée pour une meilleure protection des enfants’’.

Faisant le lien avec le thème, la Directrice Exécutive de l’ONG Mon Enfant, Mon Futur, Koffi Vanessa a réaffirmé l’engagement ferme de son organisation à soutenir les droits de l’enfant dans le système éducatif.

« Notons que la célébration de la Journée Mondiale de l’Enfant Africain n’est pas une simple commémoration le jour du 16 juin, mais plutôt une longue célébration où tous les acteurs de la protection de l’enfant entreprennent diverses actions et en rapport avec le thème » a-t-elle indiqué.

Abondant dans le même sens, la Vice-présidente du Parlement des Enfants de San-Pedro a lancé un appel à la communauté internationale et aux acteurs locaux pour qu’ils redoublent d’efforts afin de soutenir un plus grand nombre d’enfants en Afrique et partout dans le monde qui n’ont pas accès à une éducation de qualité.

Selon la porte-parole des enfants de San-Pedro, c’est ensemble, que nous pouvons construire un avenir meilleur pour tous les enfants, en leur offrant les opportunités dont ils ont besoin pour s’épanouir et contribuer positivement à la vie sociale.

« Il y a des enfants qui ont des besoins spéciaux, qui ont besoin d’une éducation adaptée à leurs situations particulières. C’est pourquoi, nous devons tous nous mobiliser pour aider ces enfants. Que vous soyez un enfant, un parent, un enseignant, ou un dirigeant, il y a quelque chose que vous pouvez faire.

Vous pouvez parler de l’importance de l’éducation pour tous les enfants. Vous pouvez aider à construire des écoles là où il n’y en a pas. Vous pouvez soutenir des programmes qui aident les enfants ayant des besoins spéciaux» a indiqué Guehi Séphora.

La 6ème adjointe au maire de la commune de San-Pedro, Madame Kouali Clarisse et Madame Nangui Epse Akadjé représentant le Préfet de région, ont toutes deux lancé un appel aux parents, les invitant à « avoir un regard particulier sur la situation des enfants pour une société juste et fraternelle ».

L’occasion a permis au Directeur Régional de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, l’inspecteur Konan Ludovic de saluer l’ONG qui ‘’œuvre sans relâche pour offrir aux enfants un accès à une éducation de qualité, à des soins de santé essentiels et à des opportunités de développement personnel’’. Selon lui, une organisation qui fournit un soutien aux cantines scolaires et initie des visites médicales et œuvre pour l’inclusion des élèves en situation de handicap est à encourager et à féliciter.

La Journée Mondiale de l’Enfant africain est célébrée chaque année en souvenir du massacre de centaines d’élèves à Soweto, en Afrique du Sud en 1976 par le régime d’apartheid alors qu’ils manifestaient pour le respect de leurs droits.

Zétia