Côte d’Ivoire : Le district d’Abidjan, le grand nord et Guikahué enterrent Bédié à Pepressou 

213
Listen to this article

 

Abidjan le 29 mai 2024 – Les districts du Denguelé, des savanes, du woroba, de la diaspora et le District autonome d’Abidjan ont présenté ce mercredi 29 mai, troisième jour de la cérémonie de deuil, leurs condoléances à la famille de feu Aimé Henri Konan Bédié dans son village natal de Pepressou (Daoukro).

Ces délégations du mardi et du mercredi, fortes de plus de 20.000 personnes, sont venus témoigner leur attachement à Mme Bédié et enfants et à la famille du défunt. Ils étaient là pour prendre leur part du deuil à travers des dons marquant la séparation définitive avec le défunt.

Ouvrant les échanges du jour, le District autonome d’Abidjan 1 et 2 fort de près de 1000 personnes conduit par le député – maire de Marcory Aby Raoul, vice-président du PDCI-RDA et haut représentant du district d’Abidjan, a offert la somme de 5.000.000 FCFA à Mme Bédié (2 millions de FCFA), enfants (2 millions de FCFA) et famille Bédié (1 millions de FCFA) et la somme de 10.000 FCFA en quise de N’zié. La délégation d’Abidjan a également offert 3 bœufs et 40L de Koutoukou (boisson alcoolisée) pour la réception des hôtes à ces obsèques.

« La délégation est venue prendre sa part du deuil et vous dire Yako ! Yako ! Yako ! Du fond du cœur », a d’entrée expliqué David Abouya la raison de la présence de la délégation du District d’Abidjan 1 et 2 avant que le chef de la délégation Aby Raoul ne relève le sens du déplacement des populations du district d’Abidjan à Pepressou ce mercredi. « Le président Henri Konan Bédié était un habitant d’Abidjan. Donc les habitants d’Abidjan sont venus pleurer avec la famille. C’est cela la signification de la forte mobilisation de ce jour », a-t-il souligné.

Le District du Denguelé, des savanes, du woroba et de la Diaspora ont, chacun, fait don à la famille Bédié.

En reconnaissance au président Bédié dont il a été le plus proche collaborateur pendant plus d’une décennie, l’ex secrétaire exécutif en chef du PDCI a tenu à témoigner personnellement son attachement à sa famille.

« La famille du professeur Maurice Kacou Guikahué, lui qui a été le dernier secrétaire exécutif en chef du PDCI aux côtés du président Bédié, c’est ce fils là que nous accompagnons pour pleurer son père. La délégation qui l’accompagne est composée de chefs cantons de notre circonscription. Des chefs de village, des cadres, militants ou non militants du PDCI, de la présidente des femmes, des frères et sœurs biologiques du ministre Guikahué et de ses amis. À la tête de la délégation des chefs cantons, il y a l’honorable Noël Gnangno, chef de canton du canton Pacolo dont est originaire le professeur Maurice Kacou Guikahué. Une délégation d’environ 50 personnes est venue prendre sa part du deuil fait don de plusieurs éléments en nature et en espace dont un gros pagne pour enterrer son père, un bœuf, 100kg de riz Bété et la somme de 2.360.000 FCFA à Mme Bédié, aux frères et sœurs du président Bédié, aux enfants et parents du président Bédié », a annoncé, au nom de la famille de Maurice Kacou Guikahué, Maître Kouoto Honoré ATABI, délégué départemental du Pdci-Rda Gagnoa 1.

JEN