Côte d’Ivoire : En 6 mois seulement, la ville de San-Pedro a enregistré 498 accidents de la route qui a fait 611 victimes et 5 morts

78
Listen to this article

 

San-Pédro le 02 juillet 2024 – La Jeune Chambre Internationale (JCI) San-Pedro a organisé le samedi 29 juin 2024, une séance de sensibilisation sur la sécurité routière.
Une activité qui marque la clôture de la vaste campagne de sensibilisation initiée par la JCI-SP sur la période du 25 au 30 juin 2024, comme contenu dans son programme d’actions de 2024.
L’objectif, pour la JCI, section San-Pédro, est de contribuer à réduire significativement le nombre de victimes issu l’imprudence des chauffeurs sur les routes.
« Les accidents de circulation occasionnent chaque année, des centaines de décès. C’est la troisième cause de mortalité comparativement au paludisme et à la tuberculose », a annoncé Akou Marcelin, president exécutif 2024 de la JCI San-Pedro.
La première action de cette campagne de sensibilisation, rappelle-t-il d’installer des panneaux de sensibilisation aux trois grands carrefours de la commune en guise de rappel des règles de bonne conduite sur les routes.
« Code de la route » et « Secourisme». Voilà deux notions autour duquel Mme Bamba née Guédé Ida Éléonore, présidente de l’ONG AVIR et le Lieutenant Yao Etienne du Centre de Protection Civile de San-Pedro (CPCSP) ont entretenu les participants.


Face à des responsables syndicaux, des transporteurs, des chauffeurs et motocyclistes de la ville de San-Pedro, Mme Bamba souligne que, bien qu’il y ait plusieurs facteurs à l’origine des accidents de la circulation, ceux impliquant l’imprudence et l’indiscipline de l’homme sont les plus nombreux.
« La route a un langage et ce langage-là, c’est le code de la route. Le comprendre pourrait réduire énormément les accidents de route », relève-t-elle.
Abordant la question du secourisme, le Lieutenant Yao Etienne, souligne d’entrée que l’état des engins, l’excès de vitesse, l’alcool au volant et la santé du conducteur peuvent conduire à la catastrophe.
Rappelant alors que le secourisme étant l’art de porter utilement de l’aide à une victime, tout le même peut cependant participer à l’effort de prévention et de secours à leurs concitoyens dans le besoin. Il suffit simplement qu’il soit formé aux gestes de premiers secours.
Selon lui, quel que soit le contexte, tout secouriste doit analyser la situation et agir en suivant les étapes du processus de secours que sont :
– L’Analyse de la situation pour s’assurer que tous les dangers sont écartés. Délimiter si besoin un périmètre de sécurité;
– Alerter ou faire alerter les secours en appelant les numéros d’urgence des CPCSP de la région basés à San-Pedro.
– Secourir la victime sans la mettre en danger.
Le Lt Yao a alors gratifié les participants de cours sur les premiers gestes de secours.
Aux motocyclistes, recommande le port du casque et la non-utilisation du téléphone pendant la conduite. Car, selon lui, le port du casque peut sauver des vies.
Quelques statistiques sur les accidents et leurs conséquences sur l’homme ont permis aux participants de prendre la pleine mesure des dégâts au cours du premier semestre de cette année 2024. En effet, sur cette période, la ville de San-Pedro a enregistré 498 cas d’accidents avec 611 victimes dont 107 femmes et 5 morts.
La Jeune Chambre Internationale (JCI) est une organisation mondiale de jeunes actifs regroupant des jeunes de 18 à 40 ans sans distinction de sexe, de nationalité, de race et de religion. Elle a pour mission d’offrir aux jeunes leaders des opportunités de développement du leadership en leur donnant la capacité de créer des changements positifs.
Zétia