Côte d’Ivoire : 200 plants reboisés à la célèbre de la Journée nationale de l’arbre à San-Pédro

66
Listen to this article

San-Pédro le 09 juillet 2024 – L’édition 2024, de la Journée nationale de l’Arbre (JNA) a été célébrée le vendredi 5 juillet 2024, dans l’ensemble des régions administratives de la Côte d’Ivoire.
A San-Pedro, dans le Sud-Ouest de la Côte d’ivoire), l’événement a été célébré par la Direction régionale des Eaux et Forêts.
Pour cette édition, c’est ce thème « Je plante un arbre pour un lendemain où il fait bon vivre» qui a été retenu. Placée sous la présidence du Préfet de région, préfet du département de San-Pedro, Ousmane Coulibaly, c’est dans l’enceinte du Lycée Technique et Professionnel de San-Pedro (LTPSP) que s’est déroulée la cérémonie.
200 plants de tecks sur les 5000 prévus pour toute la région à l’occasion de cette journée, ont été plantés par les différents corps constitués et les populations sur le site du Lycée Technique et Professionnel de San-Pedro.
Cette opération de planting vient appuyer la campagne de reboisement qui est en cours dans toute la direction régionale des Eaux et Forêts de San Pedro.
Pour le proviseur du Lycée Technique et Professionnel de San-Pedro, Morié Florent qui s’est réjoui du choix de son établissement, cette initiative n’est pas seulement un geste symbolique. Elle se traduit par cette action concrète pour la protection de notre cadre de vie où d’ici peu, les riverains pourraient trouver abri et fraicheur.


La Direction régionale des Eaux et Forêts de San-Pedro entend, selon son Directeur, le Lieutenant-Colonel Otchoumou Ehouman Obrou Venance, créer un engouement populaire pour la plantation, l’entretien et la protection des plantes. Pour la direction régionale, magnifier l’arbre pour ses multiples fonctions et services écologiques, sociologiques, économiques et culturels doit être au centre des actions.
« L’importance de l’arbre dans notre environnement n’est plus à démontrer. En effet, les arbres jouent un rôle essentiel dans la régulation du climat, la préservation de biodiversité, la purification de l’air et la préservation des sols », a indiqué le Lt-Col Ehouman Obrou, rappelant quelques initiatives prises en faveur de la préservation de la forêt. Selon le Lt Col Otchoumou Venance, le gouvernement, à travers son département ministériel veut accroître le couvert forestier pour atteindre un taux de couverture de 20% du territoire national d’ici à 2030.
Dans le cadre des opérations dénommées ‘’1 jour, x millions d’arbres’’ mises en place de 2019 à 2021, 36 133 610 arbres ont été plantés.
Selon le Chef de division de préfecture, Simon Tiahi Fulgence, la Côte d’Ivoire, a perdu environ 13 millions d’hectares de son couvert forestier dû aux activités humaines, soit environ 80% de la superficie totale.
L’agriculture extensive, le commerce du bois, l’exploitation forestières et minière et autres activités industrielles sont autant d’actions menées par l’homme qui impacte négativement sur le couvert végétal.
Dès lors, l’urgence de dispositions à prendre pour la reconstitution du patrimoine forestier ivoirien s’impose.
« Cette journée de l’arbre rimant avec le reboisement qui permet de freiner la déforestation, constitue une aubaine pour lancer un appel à la sensibilisation et à la mobilisation de tous (hommes, femmes, jeunes et enfants). Que chacun plante un arbre en vue de limiter les effets de la déforestation pour un lendemain où il fait bon vivre », a expliqué Simon Tiahi pour qui cette opération de plantation d’arbre vise par ailleurs à faire prendre conscience à tous les ivoiriens sur l’importance de l’arbre et de la forêt pour un environnement socio-économique meilleur du pays.
La Journée nationale de l’Arbre instituée en Côte d’Ivoire depuis 1983, se tient le 5 juillet de chaque année sur l’ensemble du Territoire ivoirien.
Zétia