Artici.info
Site d'informations et d'investigation reputé en Afrique

Côte d’ivoire : une campagne de lutte contre la stigmatisation du VIH/SIDA lancée à San-Pedro

61

Abidjan le 25 Mai 2023 – Le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Public et de la Couverture Maladie Universelle (MSHPCMU) a procédé, mercredi 23 mai 2023 au lancement de la campagne de de lutte contre le Vih/Sida à la place ADO de San-Pedro.

Placé sous la supervision du Préfet de Région, préfet du département de San-Pedro, par ailleurs président du Comité Régional de Lutte contre le Sida (CRLS), cette campagne s’inscrit dans le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS).

Objectif ? Promouvoir une perception positive des personnes vivant avec le VIH afin d’éviter de les stigmatiser.

Dans les sociétés africaines, le VIH-SDA est un taboue. Vivre avec le Vih/Sida est déshonorant.

Ainsi pour rompre ou du moins réduire les stigmates de manière significative en Côte d’Ivoire, le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Public et de la Couverture Maladie Universelle (MSHPCMU) entend, à travers le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS), promouvoir de manière considérable la perception négative que l’on a des personnes séropositives en Côte d’Ivoire.

Et pour y arriver, il faut faire la promotion de la loi sur les droits des personnes vivant avec le VIH.

Cette campagne est basée sur les résultats de l’étude nationale qui affichent un index de stigmatisation et de discrimination de 2.0 (index stigma 2.0).

Il est apparu clairement dans ces résultats que dans le Bélier, ce sont surtout les hommes qui en ont fait cas des stigmates dont ils sont constamment confrontés.

Ensuite viennent les régions de San Pedro (Sud-ouest), de la Mé (Sud), du Goh (Centre-ouest) et du Gbêkê (Centre-nord). Les taux de ces discriminations oscillent entre 20 et 30 %.

C’est au regard des forts taux de stigmatisation dans les localités de San-Pedro, Sassandra et Fresco que, le MSHPCMU a engagé une réflexion sur la stratégie de sensibilisation qui touche le maximum de populations.

Cette caravane qui a ouvert ses portes à  San-Pedro se déroulera du 21 mai au 3 juin 2023.

Elle consiste à impliquer les leaders d’opinion parlant la langue des localités choisies dans la campagne de lutte contre la stigmatisation, la discrimination et le déni liés au VIH.

Le PNLS procédera à la présentation des objectifs de la mission aux districts sanitaires afin de mieux orienter la campagne de sensibilisation.

Dans la phase pratique l’accent sera mis sur l’animation des émissions radio dans le but de sensibiliser les populations sur la stigmatisation et la discrimination liées au VIH mais aussi de vulgariser la loi VIH.

Ça sera des émissions interactives où les auditeurs pourront poser des questions et avoir des réponses. Tout cela se fera sous la supervision du Préfet de Région, Président du Comité Régional de Lutte contre le Sida (CRLS).

Zétia