Artici.info
Site d'informations et d'investigation reputé en Afrique

Côte d’Ivoire : le système d’audit de l’administration en formatage   

53

Abidjan le 12 Janvier 2023 – La Côte d’Ivoire a entrepris de renforcer son système national de suivi-évaluation. Un objectif qui passe par l’élaboration d’une Politique Nationale d’Evaluation des politiques publiques. Cette initiative qui vise la mise en œuvre efficiente du Plan National de Développement 2021-2025, requiert l’adoption d’une loi. Cette loi adoptée en décembre 2022, attendent les textes d’application, un guide méthodologique et un répertoire des politiques publiques pour sa mise en œuvre.

« Dans le souci d’optimiser l’impact des politiques publiques de développement au profit des populations, le Gouvernement a entrepris le renforcement du dispositif légal et réglementaire de la pratique évaluative », a indiqué la ministre ivoirienne du plan et du développement, Nialé Kaba

Depuis ce jeudi 12 Janvier 2023 donc, les acteurs sont entrés au laboratoire. Il s’agit de renforcer les capacités des principaux acteurs des Ministères et Structures concernés (haut-responsables, équipes techniques, etc.), et ce, en étroite collaboration avec le Ministère du Plan et du Développement.

« L’objectif du Gouvernement est d’accélérer la mise en œuvre du PND 2021-2025 en faisant le bilan des programmes en cours, et en améliorant, le cas échéant, lesdits programmes inspirés des meilleurs pratiques dans le monde », a indiqué le secrétaire général de la présidence de la République, Abdourhamane Cissé qui précise les secteurs concernés par le présent programme.

« Cette première session portera essentiellement sur les questions liées à la protection sociale, et permettra d’aborder, entre autres, les problématiques se rapportant aux transferts monétaires et aux filets sociaux », a-t-il souligné.

Ainsi donc les efforts seront concentrés sur le renforcement des capacités techniques des acteurs pour permettre de disposer d’un pool d’experts dans le domaine de l’évaluation des politiques publiques.

« Cette rencontre de réflexion sur les bonnes pratiques de protection sociale en Côte d’Ivoire et dans d’autres contrées du monde, permettra de partager des expériences pour mieux capitaliser les acquis dans la conception des politiques de protection sociale plus efficaces en Côte d’Ivoire », a indiqué Andreas Holzinger, directeur IPA Afrique de l’Ouest.

La loi N°2022-966 du 14 décembre 2022 relative à l’Evaluation des Politiques Publiques détermine les règles régissant l’Evaluation des Politiques Publiques et soumet toute politique publique évaluation.

Sont ainsi concernées les Institutions, les Autorités administratives, les Unités administratives centrales et déconcentrées, les Collectivités territoriales, les services publics concédés, les Etablissements Publics Nationaux et les Entreprises dont les activités de production ou de prestation de services sont financées majoritairement par des fonds publics.

Ainsi donc le Laboratoire d’Action contre la Pauvreté Abdul Latif Jameel (J-PAL) et le Centre de Recherches d’Innovations for Poverty Action (IPA), institutions, disposant d’une expérience avérée en matière de recherches appliquées et de réalisation d’évaluations aléatoires et d’impact ont la lourde tâche de conduire à bien ce programme.

JEN

Chinese (Simplified)EnglishFrenchGermanKoreanPortugueseRussianSpanishSwahiliTurkish