Côte d’Ivoire : fin du plafonnement des prix sur le marché

Abidjan le 29 septembre 2022 – Fini le plafonnement des prix des denrées de première nécessité sur le marché. 09 mois après, le gouvernement ivoirien met fin à sa subvention de certains produits alimentaires. Une décision qui n’est pas conséquence sur les couts des produits de première nécessité. Qui connaissent déjà des augmentations sur le marché.

Après deux reconductions (à intervalle de 3 mois), la mesure du plafonnement des prix a pris fin le 09 septembre. Une autre décision motivée par l’augmentation des salaires des fonctionnaires par le chef de l’Etat dès la fin aout 2022.

« Le plafonnement ne peut intervenir qu’une seule fois dans l’année et sur une période de 3 mois », explique un cadre du ministère du commerce ajoutant que ‘‘trop de subventions met en mal le commerce’’. « Et avec l’augmentation des salaires des fonctionnaires, on ne peut raisonnablement plus qualifier le pouvoir d’achat de faible », souligne-t-il.

Désormais les populations devront faire face aux couts des denrées de première nécessité pratiqués par les commerçants sur les marchés. Déjà on note une envolée spectaculaire de prix sur le marché depuis quelques jours. Une augmentation oscille entre 20% et 75% depuis le lundi 12 septembre 2022, lors de mon constat dans plusieurs super marché dans le district d’Abidjan.

Ainsi l’huile de palme 25L par exemple plafonnée à 26.500 FCFA n’a jamais été vendue à ce prix. Elle a toujours été proposée entre 28.500 et 29.500. Mais depuis la fin de la mesure de plafonnement, elle est vendue, même dans certaines grandes surfaces, à 32.000 FCFA aujourd’hui. Le riz, la farine, le lait affichent chaque jour de nouveaux prix. Il en est de même pour le savon, le sucre. Ils ont perdu de leur poids mais connaissent tout de même une explosion de prix.

Difficile pour les populations de connaitre un jour le but du tunnel. Surtout qu’ils tirent le diable par la queue en cette début de rentrée scolaire.

JEN

Related posts