Côte-d’Ivoire : L’AEJ forme 50 jeunes aux métiers de l’hôtellerie à San-Pedro

Abidjan le 29 août 2022 – L’industrie hôtelière, l’un des indices de la relance de l’économie ivoirienne, peine à trouver de la main d’Oeuvre qualifiée. Pourtant le secteur propose des métiers très variés : cuisinier, manager d’hôtel, réceptionniste, sommelier ou responsable logistique. Une diversité que seule la formation permet d’acquérir.

Pour pallier ce déficit de formation professionnelle et réorienter les jeunes vers les filières qui débouchent sur l’emploi, l’Agence Emploi-Jeunes (AEJ), en collaboration avec la Fédération Nationale de l’Industrie Touristique de Côte-d’Ivoire (FENITOURCI) engage des actions en faveurs des jeunes.

A San-Pedro, une reconversion en acteurs du tourisme a été initiée au profit de 50 jeunes gens dont l’âge est compris entre 18 et 40 ans. Et ce, dans le cadre du programme de Formations Complémentaires Qualifiantes (FCQ).  Le Directeur régional de l’Agence Emploi Jeunes de San-pédro a alors procédé le vendredi 26 août 2022, dans les locaux du complexe hôtelier Dégny Plage, au lancement officiel de cette formation de reconversion.

La cérémonie s’est déroulée en présence de la représentante de la directrice régionale du tourisme, de Doudou M’baye, Président de la FENITOURCI, section du District du Bas-Sassandra, par ailleurs coordinateur national de la FENITOURCI et en présence également de plusieurs autres invités.

Cette formation durera six (6) mois dont deux (2) mois théorique et quatre (4) mois de pratique dans des entreprises hôtelières, des hôtels et des restaurants de la place.

En lançant officiellement cette formation de reconversion, le Directeur de l’AEJ, Kumassi Koua a précisé que la formation des jeunes est au cœur de l’action de son institution. L’Agence Emploi Jeunes devient ainsi un outil efficace dans l’accompagnement des jeunes dans le domaine de la formation et de l’apprentissage.

« Aujourd’hui, l’Agence Emploi Jeune a une panoplie de formations. Vous bénéficiez du dispositif de développement de compétences.  C’est pourquoi, je vous exhorte à faire preuve de discipline et d’assiduité tout au long de cette formation », a conseillé le Directeur de l’AEJ San-Pedro.

La finalité d’une formation, quel qu’elle soit, a dit Mme Dosso Mariam, représentant la Directrice régionale du tourisme, est d’être opérationnelle afin que le bénéficiaire soit utile pour lui-même, pour sa famille, la société et de façon générale contribuer à la construction du pays.

En s’adressant aux jeunes apprenants, Doudou M’baye a relevé que plusieurs d’entre eux ont certes un métier, mais l’emploi constitue un véritable problème. Car ils ont des difficultés à s’insérer. Cette formation de reconversion pour que ces jeunes soient résilients face à la réalité de notre pays. « L’industrie touristique est tellement vaste, puisqu’il n’y a pas de sous métier. Il suffit juste d’être meilleur dans son domaine. Cette formation est une opportunité à saisir », a indiqué Doudou M’baye.

Zétia

Related posts