Côte-d’Ivoire : l’agroforesterie de ‘‘rapide Grah’’ baptisée Laurent Tchagba

En visite de travail à San-Pedro, le ministre ivoirien des eaux et forêts a conduit une opération de planting d’arbre. C’était le samedi 30 juillet 2022.

Cette opération s’est déroulée dans la forêt classée de ‘’rapide Grah’’ dans la zone de Krémoué. C’est sur une parcelle agroforesterie de cinq hectares portant le nom du ministre Laurent Tchagba.

Cet acte marque l’engagement de Laurent Tchagba des eaux et forêts pour le reboisement.  Qui mise sur le suivi évaluation méthodique et périodique des actions.

Cette initiative rejoint l’appel de l’Etat ivoirien. Qui vise pour l’augmentation à passer de trois millions d’hectares de forêts à six millions d’hectares d’ici 2030.

« Cette année, nous avons réalisé 10 000 hectares dans le rapide grah. C’est pour cela que la parcelle du ministre Laurent Tchagba est la 121ème parcelle créée cette année », a indiqué le Col Soro Doma.

Nous la voulions, ajoute-t-il, ‘’comme une parcelle de démonstration de la faisabilité de l’agroforesterie. Cette parcelle, de par sa position facilement accessible, contrairement à ce qui a été fait le long du parc national’’.

Ce sont donc au total 500 arbres de dix essences nobles qui ont été plantés ce jour-là.

L’arbre planté par le ministre sur sa parcelle, il s’agissait est appelé ‘’TIAMA’’. Son nom scientifique est le ‘’ Entandrophragma Angolense’’. Le ‘‘Tiama’’ est un arbre à énorme usages. Qui peut atteindre jusqu’à 1,5 mètre de diamètre et 50 mètres de hauteur.

Aux termes de cette opération, Laurent Tchagba a exhorté ses collaborateurs, les chefs de communautés et les leaders des Organisations de la société civile présents à cet évènement et qui ont fortement contribué à la conservation et à la restauration de cette forêt qui relève du patrimoine national.

Zétia

Related posts