Côte d’Ivoire : La Plateforme de la Presse Numérique honore les femmes dans l’excellence

remise de cadeau à Marie-Cathérine Koissi, DG de Cocody FM

La commémoration de la journée internationale des droits de la femme le 8 mars est un évènement qui s’est illustré cette année par diverses activités en Côte d’Ivoire. Au nombre de ces activités, on note le ‘‘AFTERWORK – JIDF 2022’’, organisé par la Plate-forme de la presse numérique de Côte d’Ivoire (Pnci) le samedi 12 mars 2022 à Abidjan. 

En effet, placé sous le parrainage du directeur général d’EXCLUSIV’AG SARL, M. Georges AKA, par ailleurs, Fondateur Télé4All et Abidjan4All.net, membre de la PNCI ; le ‘‘AFTERWORK – JIDF 2022’’ avait pour thème : ‘‘La Femme et l’Excellence professionnelle’’. 

Dans son mot de bienvenue, le président de la PNCI, Joël Nianzou, a indiqué que le ‘‘afterwork’’ « vise à réfléchir autour de la thématique : ‘‘l’Excellence chez la femme professionnelle’’ mais aussi à célébrer les femmes ayant excellé dans le secteur de la presse numérique ». Il a en outre, remercié le parrain pour sa contribution constante au développement du secteur, qui a rendu effectif cet évènement.

Lors de son exposé, Georges Aka, parrain et conférencier du jour a, d’entrée, montré l’impact de la presse numérique sur l’environnement écologique, économique et socio-politique. Relevant la présence remarquée des femmes du secteur par la qualité de leur travail dans le développement de la presse numérique, Georges Aka est convaincu que « la femme dans la presse numérique en Côte d’Ivoire est le reflet de l’excellence professionnelle ». Il a alors invité les acteurs à l’appropriation du digital dans la presse, pour une plus grande rentabilité des entreprises du secteur.

A sa suite, Marie-Catherine Koissy, directrice générale de Cocody FM, première ivoirienne entrepreneure dans le secteur de la radio, et vice-présidente du jury des Awards de la presse numérique de Côte d’Ivoire est, quant à elle, partie d’exemples de femmes qui allient professionnalisme et excellence. 

Son parcours qui a abouti à la création de Cocody FM, qui a 25 ans aujourd’hui, a permis d’entretenir son auditoire. Pour elle, les perspectives d’excellence de son média sont l’appropriation urgente du digital, qui lui permettra d’atteindre ses cibles de la diaspora. Elle a, alors, invité les femmes à travailler avec abnégation et patience, en refusant toute sorte de corruption. Des valeurs, qui selon elle, sont nécessaires pour le succès professionnel. 

Quant à Amos Behonao, ancien président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci), promoteur de média, il a salué l’initiative de la Pnci. Il a invité les acteurs du secteur à plus de synergies pour faire face aux grands défis et à s’approprier qualitativement le digital.

L’autre temps fort de cette rencontre a été la remise de dons du parrain aux femmes présentes, notamment aux lauréates de la première édition des Awards de la presse numérique de Côte d’Ivoire. 

On notait les présences remarquées de madame Christine Baguela épouse Soro, consultante internationale et promotrice de l’évènement « AFTERWORK DIGITAL ENTREPRENEUR NETWORKING » ; Fatou Yatarabé, directrice général d’Africa Radio Côte d’Ivoire, membre du conseil d’administration de la Pnci ; Yves Ezo Miezan, consultant international et ancien directeur de cabinet adjoint au ministère de la communication, des médias et de la francophonie.

En définitive, cet évènement à thème de la Pnci a eu lieu dans le beau cadre ‘‘Le Chocoladrome’’ sis au Jardin de la Riviera. ‘‘Le Chocoladrome’’ est un espace de dégustation de chocolat, glace, gâteaux, friandises et autres boissons dérivés du cacao. Une activité tenue par Fulbert Evans Koffi, journaliste-formateur, promoteur de Cotedivoirenews.ci et membre du bureau exécutif de la Pnci. 

En choisissant cet espace, c’était pour le parrain une façon de donner la force à ce noble business qui participe à la promotion du Cacao ivoirien et à l’industrie locale. 

Sercom – PNCI

Related posts