Côte d’Ivoire : Abidjan veut rattraper son retard en production animale et halieutique à hauteur de 70%

Abidjan le 19 Janvier 2022 – Le Gouvernement ivoirien a adopté ce mercredi 19 janvier en Conseil des ministres à Abidjan, une Politique Nationale de Développement de l’Elevage, de la Pêche et de l’Aquaculture en Côte d’Ivoire pour la période 2022-2026 (PONADEPA).
Ce programme vise une autosuffisance de 70% en ressources animales et halieutiques.

Longtemps dépendant de l’extérieur à 90 % pour sa consommation, il s’agira pour le gouvernement de favoriser, par une politique de développement du secteur, l’amélioration de la productivité et la compétitivité des filières animales et halieutiques en cohérence avec les principes de protection environnementale. Aussi, Abidjan veut améliorer la gouvernance du secteur en donnant les moyens d’existence aux acteurs.
La Côte d’Ivoire, « veut », explique le ministre ivoirien de la communication, Amadou Coulibaly, « lever les contraintes majeures du secteur des ressources animales et halieutiques, en vue d’atteindre un système intensif de production qui contribue efficacement à la sécurité alimentaire avec un taux de couverture d’environ 70% des besoins de consommation des populations en 2025 ».
La PONADEPA est constituée d’un ensemble composite de 05 stratégies nationales portant sur la promotion et la coordination des initiatives dans le secteur des ressources animales et halieutiques, le développement des productions animales, le développement de l’aquaculture, la gestion durable des pêches et le renforcement de la sante publique vétérinaire, pour un coût global de mise en œuvre évalué à 1 049,443 milliards de francs CFA.
JEN

Related posts