Côte d’Ivoire : Séance de restitution par les jeunes de San-Pedro après un atelier sur le civisme et la prévention de conflit

Suite à l’atelier du 25 novembre 2021 sur la promotion des valeurs inhérentes s’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du projet « jeune de valeur », financé par l’Union européenne et mis en œuvre par la fondation Friedrich Ebert Stiftung auquel ont bénéficié 10 jeunes filles et 10 jeunes garçons de la localité de San-Pedro, une séance de restitution s’est déroulé le samedi 4 décembre 2021, dans la salle de réunion de la Direction régionale de la SODEFOR de San-Pedro.
« Le civisme routier » et « La gestion et la prévention de conflits » ont été les modules autour desquels, cette séance de restitution a eu lieu.
Cette séance a permis à environ 100 participants à s’engager dans la prévention et la gestion des conflits mais surtout à reconnaître l’importance du respect du code de la route, les conséquences du refus d’obtempérer aux forces de l’ordre.
« Pour San-Pedro, on a pris des jeunes leaders des organisations politiques, socioculturelles, communautaires qui ont déjà des valeurs à aiguiser. Les prochaines séances de restitution se feront de façons éclatée et élargie aux communautés traditionnelle, coutumières, administratives », a indiqué la coordonnatrice du projet, Mme Kapé Pélagie, avant de souligner que ce projet va durer 18 mois. « Ces 20 jeunes auront deux fois des activités en week-end sur de nouveaux modules à développer et à restituer », a expliqué Mme Kapé ajoutant qu’il y aura un renforcement d’aptitude en entreprenariat afin d’aider les jeunes à entreprendre et à être autonomes financièrement.
« Au terme de ce projet, il aura des propositions de projets communautaires et projets personnels qui seront financés par l’UE avec le suivi de la fondation EFS », a-t-elle indiqué.
Le projet attend de former 200 jeunes ivoiriens dont 20 dans chacune des 10 régions du pays sur les valeurs démocratiques pour leurs donner des outils nécessaires pour participer à la transformation inclusive de la société et promouvoir les principes démocratiques.
Aussi, envisage-t-il, sensibiliser les communautés éthiques et groupes politiques, les élites et la population sur l’engagement des jeunes ivoiriens à renforcer la réconciliation et changer la société.
Zétia

Related posts