Appui aux médias : un réseau de recherche de financement mis en place dans l’espace CEDEAO

« Quelles stratégies d’appui durable au développement des médias dans l’espace CEDEAO? ». Voilà le thème du colloque international d’Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, organisé par le Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) sur l’aide publique allouée aux médias les 29 et 30 novembre 2021.
Il a réuni les 11 pays de l’espace CEDEAO et la France.
Comment et où capter les ressources additionnelles pour renforcer les mis à la disposition par les gouvernements ?
En mutualisant bien sûr les forces. Pour le Cheick THIAM du Sénégal, « une démarche communautaire augmente les chances de décrocher un appui de bailleur ».
« Il faut faire preuve d’imagination pour concevoir des projets communs innovants afin d’obtenir des finances », a expliqué monsieur THIAM qui n’écarte pas la possibilité de pouvoir initier des projets individuels qui, selon lui, exigent plus de garantie avec un business plan bien fourni.
Le gouvernants peuvent aider à régler le problème de garantie en instaurant par exemple une ligne de crédit avec un taux de remboursement acceptable de 5% pour quoi pas ! », a-t-il souhaité.
Ce partage d’expérience a révélé la nécessité de la mise en place d’un Réseau des organismes de gestion de financement et aide aux médias (ROGAM) de l’espace CEDEAO. Ce qui a été fait.
Ainsi, l’assemblée générale constitutive des membres fondateurs ROGAM – CEDEAO s’est tenue a approuvé par acclamation la décision de nomination Mme N’Guessan Bernise, Directeur Exécutif du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP), Côte d’Ivoire, en qualité de Secrétaire permanente du nouvel organe. 

L’assemblée générale  lui a alors donné tout pouvoir à l’effet d’accomplir toutes formalités légales de l’existence du ROGAM-CEDEAO, et, pour les besoins desdites formalités, de signer tout acte en donnant bonne et valable décharge.
La Côte d’Ivoire abrite, dès lors et ce, conformément à la décision de cette instance, le siège de ce réseau.
Le Secrétaire de séance, Wanignon Seth Evariste Hodonou, Président du Conseil National du Patronat de la Presse et de l’Audiovisuel du Bénin (CNPA Bénin), en a fait lecture du procès verbal de l’assemblée générale constitutive, présidée par Babaka Casimir Badjibassa, Président de la Commission technique de gestion et de suivi de l’aide de l’Etat à la presse du Togo.
Ag Ibrahim Mohamed, Directeur Général du Fonds d’Appui à la Presse Privée du Burkina-Faso (FAPP), présidera quant à lui, le ROGAM – CEDEAO pour 2 ans non renouvelable.
Le Sénégal assure la vice-présidence avec Ousseynou Dieng, Directeur de la Communication du Ministère de la Culture et de la Communication et Administrateur du  Fonds d’Appui et de Développement de la Presse (FADP) du Sénégal pour un mandat de 2 ans non renouvelable.
Le commissariat aux comptes a été confié au Cabinet Deloitte Côte d’Ivoire pour plus de transparence dans la gestion.                                                                                            

A l’ouverture de ce colloque, le ministre ivoirien de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, déclinait déjà la visite du gouvernement ivoirien en matière d’appui aux médias. « Pour le Gouvernement de Côte d’Ivoire, le développement d’une presse libre, indépendante économiquement est la clef de voûte de la démocratie. C’est d’ailleurs, le cœur des ambitions du Président de la République, Alassane OUATTARA pour notre secteur. C’est tout naturellement qu’une politique d’appui constant est mise en œuvre pour soutenir la presse. Cette aide se justifie d’autant plus que la presse exerce une mission de service public, celle de véhiculer la culture et les connaissances entre les concitoyens, entre les peuples », a-t-il déclaré.                              

Le Ministre Amadou Coulibaly a aussi souligné que, « l’aide apportée au secteur de la presse privée dans son pays est évaluée à plus de 10 milliards de francs CFA en 10 ans ».


JEN

Related posts