Football : Pourquoi la FIF ne doit pas engager un bras de fer avec la FIFA

Suspendu depuis le 27 Août 2020, par l’instance suprême du football mondial, le procéssus électoral  pour la présidence de la fédération, va reprendre et ce, sous la houlette d’un comité de normalisation recommandé par la FIFA. Et cela jusqu’au 31 décembre 2021.

Ce Comité de normalisation aura pour mission de gérer les affaires courantes de la FIF ; réviser partiellement les statuts et le code électoral de la FIF (lorsque nécessaire dans le contexte des élections) afin de garantir leur conformité avec les Statuts et les exigences de la FIFA.

Dans le but d’amener les acteurs majeurs du football ivoirien à comprendre la portée de la démarche de la FIFA, le ministre ivoirien des sports, Danho Claude Paulin les a simplement invité à rentrer dans le rang afin de faire aboutir le processus. C’était le jeudi 07 janvier 2021.

Bien que bon nombre de l’assemblée ait accueilli favorablement cette normalisation, l’on note cependant une poche de résistance du camp Sory Diabaté, premier vice-président du bureau sorti, candidat à la présidence de la FIF.

Absents à cette rencontre avec le ministre des sports, Sory Diabaté, des membres du comité exécutif et des présidents de club engagent là ouvertement le bras de fer avec la FIFA.

Sory Diabaté et son groupe ne cautionnent donc pas la mise en place de ce comité de normalisation.

Bien avant, l’ex comité exécutif de la FIF avait deposé un recours contre la  FIFA au tribunal arbitrage du sport. Mais ce qui est à retenir, c’est que dans l’histoire du football mondial, jamais une fédération n’a eu raison sur la FIFA.

Les injonctions de cette instance suprême du football sont presque inattaquables. Dès lors les dissidents gagneraient de faire profil bas et rentrer dans les rangs afin concourrir à la bonne marche du comité de normalisation. Car s’ils n’y avait pas de tentative de faire du tort inutilement à d’autres prétendants, on n’en serait pas à une décision aussi extrême.

Kouamé blanchard

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
18 ⁄ 18 =