San-Pedro : des élections sans violence expliquées aux jeunes

La structure artistique ‘‘Séwé festival’’ de l’artiste chanteur Eric patron s’est engagé depuis 2019 à contribuer au retour à la normale dans le pays. 

Jeudi 25 septembre 2020, le ‘‘Séwé festival, qui est à sa 2ème édition, a initié une séance de sensibilisation des jeunes de la ville de San-Pedro sur la nécessité d’aller à des élections sans violences.

Placée sous la présidence du préfet de région, Ousmane Coulibaly, la conférence s’est déroulée à la salle polyvalente  George Sangaret, sous le thème : « Assises de la jeunesse pour un processus électoral apaisé et sans violence».

Selon Eric le patron, l’objectif est de sensibiliser la jeunesse de San-Pedro sur les idéaux de paix et de cohésion sociale.

« L’année dernière nous avons organisé à San-Pedro une séance de formation à l’endroit des jeunes. On est là cette année,  pour parler de paix, pour parler d’élections sans violence », a-t-il expliqué, avant de rappeler ce que les violences issues des élections ont engendrés dans le pays. 

« Aujourd’hui, des parents ne peuvent plus parler, toucher leurs enfants parce que ces derniers sont morts dans des violences », a-t-il déploré avant d’indiquer que le moment venu pour vivre ensemble.

Pour l’artiste Zouglou, ‘‘on n’est pas obligé d’être de la même région ou de la même religion pour vivre ensemble’’.

Dans son exposé, la conférencière, Mme Konaté, par ailleurs représentante locale  du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) a relevé la ‘‘place qu’occupe la jeunesse dans le développement d’une Nation’’.

« La jeunesse est l’avenir de demain, mais elle pourrait sortir en grande partie perdante si cette jeunesse est instrumentalisée pour être actrice des crises », a-t-elle dénoncé.

Pour le Directeur Régional de la culture, représentant le préfet  de région, cette rencontre est à saluer et à encourager pour son thème évocateur. 

« Un thème bien d’actualité, car la période électorale a toujours suscité des inquiétudes, du faite de la montée des actes de violences. Par le choix de ce thème, vous vous inscrivez dans la proactivité et non dans la réactivité comme on observe souvent», a-t-il souligné.

En prélude  de cette rencontre, l’artiste Zouglou, accompagné de son staff, a procédé à la distribution de kits d’une valeur de deux millions de FCFA en faveur des nouveau-nés dans les maternités et CHR de San-Pedro.

ZETIA

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
9 × 1 =