Côte d’Ivoire : l’auteur de la promotion du télétravail botté en touche par les ministres Touré Mamadou et Brice Kouassi parle et dénonce l’attitude des gouvernants

Le gérant TLL corporation, Koménan Ibrahim, revient encore à la charge, après sa première sortie sur le programme de l’emploi, devenu une véritable équation à résoudre pour le gouvernement ivoirien. Il proposait entre autre, pour solutionner en partie, la question de l’emploi, le télétravail. Un projet proposé depuis Septembre 2019 et qui n’a jamais intéressé les ministres de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes et son collègue du secrétariat à la formation professionnelle. Pourtant il est remis sur la place aujourd’hui.

La Côte d’Ivoire, frappée de plein fouet par la crise du coronavirus, les autorités, sans même avoir préparé les travailleurs ou proposé un programme de formation en télétravail, recommandent cependant cette méthode d’exercer aux administrations et entreprises ivoiriennes à l’effet de contenir le Covid-19 et maintenir la productivité des entreprises.

Ceux qui font le monde

Revenant donc à la charge sur ce programme qu’il considère comme le levier déclencheur de l’envol du continent africain, Koménan Ibrahim envoie à nouveau un signal fort aux autorités ivoiriennes et partant à tous les dirigeants africains.

« Dans un pays ayant véritablement des ambitions, les génies et surdoués sont en premières lignes (dans l’ombre bien sûr). Ce sont LES GUIDES à qui les dirigeants, le secteur privé, la société civile apportent un encadrement, un soutien matériel et financier adéquat », souligne le gérant de TLL corporation. « Ce sont ces génies et surdoués qui apportent, poursuit-il, les solutions à tous les problèmes existentiels de leurs pays et qui permettent de relever les différents défis présents et futurs. »

Ce qui doit être fait pour l’Afrique

Pour lui tant que ces ‘‘faiseurs du monde dans l’ombre’’, seront mis à la touche, aucun développement ne sera possible. « Tant que ce sera le contraire dans nos pays africains, la course au soit disant développement, sera vaine mais pire les milliards de dollars d’emprunts, ne sauveront pas l’Afrique qui restera à jamais dans la servitude où ses ressources seront toujours pillées, ses dignes fils et filles resteront esclaves des temps modernes de l’occident.

Selon Koménan Ibrahim, la vraie intelligence qui sur-plante tout, ne s’acquiert pas dans les amphis des grandes universités internationales parce qu’affirme-t-il ce qui est  « ‘‘inné’’ ne vient pas forcement de familles ” riches ou distinguées” mais de Dieu le créateur qui, insiste-t-il, n’établit jamais une nation sans lui donner les intelligences, les ressources nécessaires pour son épanouissement ».

Propositions

Pour lui, la solution, pour venir à bout du Covid-19, est juste à côté de nous, c’est-à-dire avec les africains. Il suffit seulement de prêter attention aux activités développées par ces génies et surdoués présents en nombre considérable sur le continent.

Dans un plan baptisé ‘‘STRATEGIQUE DE CREATION DE MILLIONS D’EMPLOIS PAR PAYS’’, TLL corporation propose la création de home work Centers, des zones industrielles régionales, le télétravail, les bourses des affaires, de l’investissement et de l’entreprenariat et  un programme ‘‘indépendance digitale de l’Afrique’’. Les Financements à participation seront portés par les populations locales, la diaspora africaine par le biais d’un appel à capitaux.

Plus de 10 millions d’emplois en Afrique dans les premières années, promet-il.

JEN

Related posts

Leave a Comment

Résoudre : *
46 ⁄ 23 =